Sylvain Kassap

[English] [français]

Sylvain Kassap, clarinettiste, né en 1956, est un des acteurs majeurs du jazz et des musiques improvisées depuis la fin des années 70, mais l’envie d’explorer les différents répertoires de son instrument l’a poussé tout naturellement à se confronter à l’écriture de compositeurs actuels et à être en 1993 un des fondateurs de Laborintus, ensemble consacré à la création.
Compositeur tout d’abord pour le cinéma, le théâtre et la danse, il développe, par envie et pour répondre aux demandes de solistes ou d’ensembles tels qu’Ars Nova ou Alternance, une écriture plus contemporaine, dans un premier temps influencée par Luciano Bério et Franco Donatoni, puis plus personnelle.
Musicien d’émotion à l’imagination aussi bouillonnante qu’imprévisible, Sylvain Kassap explore et déploie une musique aux couleurs riches en nuances, de l’improvisation libre au domaine contemporain, des musiques ethniques à la composition, animée d’un indompta-ble esprit de liberté.
« Certains musiciens de jazz...portent en eux des rêves d’ensemble. Sylvain Kassap est l’un de ceux qui les réalisent avec obstination, saisissant les chances qui s’offrent, suscitant les autres. Il fait partie des indispensables de la scène jazz européen ».
Michel Contat - TELERAMA

Biographie

Dès le milieu des années soixante-dix, on a pu l’entendre aux côtés de Michel Portal, John Surman, Barre Philips, Bernard Lubat, François Tusques, bref, les forces vives de la création.
Par la suite, il croisera Louis Sclavis, Evan Parker, Sam Rivers, Hamid Drake, Nicole Mitchell, Han Bennink, Steve Lacy, Jacques Di Donato, Jean-Pierre Drouet, Anthony Ortéga, Gian Luigi Trovesi, Tony Hymas, Okay Temiz…
En 1987, en compagnie de Claude Barthélémy, Didier Levallet, Jacques Mahieux, Gérard Marais et Henri Texier ; il prend part activement à la fondation du collectif Zhivaro, sorte de force d’intervention musicale et poétique qui n’hésite pas à s’engager sur le terrain politique lors de concerts contre le fascisme par exemple, et qui s’auto-dissoudra en 1997.
Ouvert à tout type de rencontre, on a pu l’entendre improviser aux côtés de comédiens (Jacques Bonnaffé ; Denis Lavant, Didier Sandre…), d’écrivains (François Bon, Jacques Darras, Bernard Chambaz, Ludovic Janvier…), de manipulateurs électroacoustiques (ériKm, Christian Sébille, Thierry Balasse…), dans un hommage remarqué à Robert Wyatt (avec John Greaves, Karen Mantler et Dominique Pifarély), au sein du Trio de Clarinettes (avec Armand Angster et Jean Marc Foltz), avec le East-West Collective de Didier Petit, dans le Futura Experience dirigé par Jean-François Pauvros où à la tête des formations qu’il dirige (dans lesquelles on aura pu entendre entre autres Yves Robert, Bruno Chevillon, Michel Godard, Claude Tchamitchian, Jean-François Canape, Christophe Marguet, Hélène Labarrière, Didier Petit, Edward Perraud, Émilie Lesbros, Sylvain Darrifourcq… ).
Parallèlement il interprète comme soliste ou dans divers ensembles (Ars Nova, Accroche Note et surtout Laborintus, qu’il co-dirige depuis 1993 avec la harpiste Hélène Breschand)) le répertoire moderne (Stravinsky, Varèse, Webern...) et contemporain (Aperghis, Bério, Cage, Stockhausen...) de la clarinette et crée des oeuvres de compositeurs tels que Bernard Cavanna , Luc Ferrari, Luis Naon, Jonathan Pontier, Jacques Rebotier, François Rossé...
Compositeur éclectique, principalement autodidacte, il a écrit depuis le début des années 80 une quarantaine de musiques pour le théâtre (pour Les Fédérés, Viviane Théophilidès, Marie Noel Rio…), le cinéma (Jean Marboeuf, Hugo Gélin, Jean Breschand, Claude Othnin-Girard…), la danse (François Raffinot, Odile Duboc, Olivia Grandville, Jackie Taffanel…) ou la télévision ( Philippe Triboit, Patrick Legall, Daniel Merlet…).
Depuis les années 1990, par envie, par choix et pour répondre aux demandes de solistes ou d’ensembles (Ars Nova, Alternance, Laborintus, Proxima Centauri, le trio K/D/M…) il développe une écriture résolument contemporaine ; dans un premier temps influencée par Luciano Bério et Franco Donatoni, puis plus personnelle.
Il a enregistré entre autre avec Hamid Drake, Sam Rivers, John Greaves, Marcel Azzola, ériKm, François Corneloup, Hélène Labarrière, Lol Coxhill, Denis Lavant, Eddy Louiss, Claude Barthélémy, Jacques Mahieux, Okay Temiz, Gunter Sommer & Didier Levallet, Le Trio de Clarinettes, le East-West Collective, Pierre Bensusan,, Phil Minton, Guesh Patti, Ricardo Del Fra, Sapho, Anthony Ortega, Dgiz, les Tambours de Brazza… ; ainsi que des œuvres de Luciano Bério, John Cage, Luc Ferrari, Luis Naon, Jacques Rebotier, François Rossé, Karlheinz Stockhausen… avec les ensembles Ars Nova & Laborintus... et publié une douzaine de disques sous son nom.
Il a également enregistré plus de 20 CD pour la collection Livres Lus (pour enfants) de l’École des Loisirs.

Discographie

JPEG - 5.5 ko

Boites

EVIDENCE/FRÉMEAUX & ASSOCIES – FA 475 (2005)

Sylvain KASSAP, clarinettes
Didier PETIT, violoncelle & voix
Hélène LABARRIERE, contrebasse
Edward PERRAUD, batterie

Madrugada
JPEG - 7.6 ko

Strophes

EVIDENCE – EVCD 826 (1998)

Sylvain KASSAP, clarinettes
Jean François CANAPE, trompette
Hélène LABARRIERE, contrebasse
Christophe MARGUET, batterie

JPEG - 7.9 ko

Foehn

(Evidence – EVCD 04 – 1987) Solo

Composition et arangements : Sylvain Kassap
Sauf Zaïtut : arrangement Claude Barthelemy
Sylvain Kassap : saxophones, clarinettes, claviers, percussions

Sous son nom

"Quixote" (Evidence –EVCD 417 - 1994) avec Philippe DESCHEPPER (gtre), Marc BURONFOSSE (cb), David POURADIER-DUTEIL (dms)
"Senecio" (Evidence – EVCD 09 – 1990) avec Jacques VEILLÉ (tb), Philippe DESCHEPPER (gtre), Claude TCHAMITCHIAN (cb), Pablo CUECO (perc.), Jacques MAHIEUX (dms & voc.) et Jean François CANAPE (tp), Michel GODARD (tuba)
"Foehn" (Evidence – EVCD 04 – 1987) Solo
"Saxifrages" (Evidence – EVCD 02 – 1985) avec Yves ROBERT (tb),Michel GODARD & Gerard BUCQUET (tubas), Claude BARTHELEMY (gtre & el.b.), Bruno CHEVILLON (cb), Pablo CUECO (perc), Jacques MAHIEUX (dms)
"L’arlesienne" (Nato – Nato 109 – 1984) avec Bernard VITET (tp) , Didier LEVALLET (cb), Gunter SOMMER (dms)

En participation

"Piccolo", 17 . X . 2001 (Frémeaux & Associés – FA 447- 2001) Avec Hélène LABARRIERE (contrebasse)
"Deux" (Evidence – EVCD 721 – 1997)
"Pointe Noire" (Nocturne - NPCD 516 - 1994) avec François CORNELOUP (saxophones)
"Stanbul de Eylül" (La Lichère – LLL67) avec Lennart ABERG (sax, flute), Nedim NALBANTOGLU (violon), Alain BLESING (gtre), Yves ROUSSEAU (cb).
"Bib" (FMP 2002) Avec Didier LEVALLET (cb) & Gunter SOMMER (perc)
"Cordes sur ciel" (European Music Production – EPC 883) avec Okay TEMIZ (perc)

SYLVAIN KASSAP a aussi enregistré avec

Sam RIVERS / Tony HYMAS : « Eight day journal » (Nato - 777 726)
Anthony ORTEGA : « Neuf » (Evidence - EVCD 620) - "On evidence" (Evidence - EVCD 213)
Eddy LOUISS : « Multicolor Fanfare « (Nocturne - NTCD 105)
Jacques MAHIEUX : « Mahieux » (Evidence - EVCD 314) - « Chantages « (Evidence - EVCD 110)
John GREAVES : « La petite bouteille de linge « (La lichère - LLL 117)
Riocardo Del FRA : « Pour rire ! » (B.O. du film de Lucas Belvaux) – (Gemini/Night & day)
Pierre BENSUSAN : « 2 « (Rounder - CD 3037)
Les TAMBOURS de BRAZZA : « Congo Drums « (Playasound - PS 65164)
LES BALAFONS de TABATO : « Tabato » (Evidence - EVCD 722)
Pierre-Yves MACE : « Faux jumaux « (Tzadik - TZ 7078)
Eric FISCHER : « Meme si la lumière… » (Dapheneo - A 209)

Et avec

L’Ensemble ARS NOVA :
« Laboruntus II » de Luciano BERIO (L’Empreinte digitale - 2004)
« Sarnavo » de Sylvain KASSAP (SiIgnature/Radio France - 2004)
L’Ensemble LABORINTUS :
« Dedales » œuvres de Hans-Ulrich LEHMAN (Laboruntus – A703)
« Ourobouros » œuvres de François ROSSE (La Nuit transfigurée – LNT 340107)
« A LA MAISON » œuvres de Georges APERGHIS, John CAGE, Sylvain KASSAP, Jacques REBOTIER, François ROSSE (Evidence/2001)

Contributions

« La Traicion de los Segadors y la Arene Francesa » in : « BUENAVENTURA DURRUTI » (Nato 777 733) Avec Didier PETIT
« Evidence » in « LES ALLUMES DU JAZZ.001 Avec F.CORNELOUP/ D. LEVALLET / J.MAHIEUX

Concerts

< !—>

Formations

The world is too small for walls

Hélène LABARRIERE, contrebasse
Didier PETIT, violoncelle

J’ai rencontré les photos d’Alexandra Novosseloff au cours d’une tournée en Allemagne. A Mayence, sur le lieu du concert étaient exposées ses (très belles) photos réunies en un intitulé "Des murs entre les hommes". Ces clichés montraient les murs frontières, celui de Berlin, d’Irlande du Nord, de Palestine, du Sahara occidental, de Chypre, les murs qui séparent les USA du Mexique, l’Inde du Pakistan, les 2 Corées...
Faire un solo de clarinette basse devant une photo des cercueils colorés accrochés sur le mur séparant le Mexique des États Unis interpelle, fait jouer différemment... ça m’a donné envie d’approfondir le sujet.
Tout d’abord, rappeler qu’aujourd’hui encore des murs, bâtis la plupart du temps sur la peur de l’autre, séparent les hommes. On parle toujours de celui de Berlin, disparu aujourd’hui, ou de celui que bâtissent les Israéliens, mais on a tendance à oublier les autres. Se rendre compte de leur nombre rend tout d’abord incrédule, puis révolté et donne envie d’essayer de transmettre musicalement ces émotions
J’ai eu accès à la totalité des photos d’Alexandra (pas seulement celles exposées à Mayence), j’ai passé du temps à regarder, trier, organiser..... . J’ai choisi de regrouper certaines des ces photos en thèmes, traitants de la fermeture, de l’enfermement, de la résistance, des murs comme lieu de parole, comme lieu d’expression artistique, l’espoir que ces murs disparaissent, avec une place spéciale pour la frontière USA / Mexique et ses cercueils colorés.... puis j’ai imaginé une suite musicale qui s’articule autour de ces différents thèmes.
Ce que je propose c’est un concert avec projection simultanée d’un montage de ces photos.
L’idée pour ce projet n’est pas d’avoir un groupe fixe, mais de convier en fonction de chaque lieu un ensemble pour jouer cette suite, avec toujours une grande part d’improvisation et de réaction face à ces photos.
Les musiciens pressentis sont bien sûr ceux de mon quartet (Didier Petit, Hélène Labarrière, Edward Perraud) mais aussi d’autres musiciens que j’ai croisé dans différents contextes et avec lesquels existent des envies réciproques de nouvelles collaborations (Éric Groleau, Claude Tchamitchian, Ramon Lopez, Ernest Dawkins, François Corneloup,Yves Robert, Jean Marc Foltz.... ).
J’aimerai choisir la formation en fonction de chaque lieu ou représentation, en concertation avec l’organisateur du concert. Deux formules sont possibles : une première en trio avec batterie et basse ou violoncelle, fluide et très libre et une seconde, plus orchestrée, pour un ensemble plus large (mon quartet augmenté de 2 musiciens).

Manifeste ! & la fanfare El Pueblo Unido

Jacques Mahieux : chant, batterie
Didier Petit : violoncelle , voix
Jeremy Ternoy : claviers
et invités à voir suivant les lieux
et
la Fanfare El Pueblo Unido

Les temps sont durs ! Gouvernés par la crise, régis par les marchés, on se sent étouffé par la marche de l’histoire !
L’envie m’est venue de retrouver une voix, une expression… Une amie me disait « avec les sonos, maintenant, on ne chante plus dans les manifs… », alors chantons dans les concerts !
Pour concevoir ce nouveau projet, je me souviens tout d’abord (le souvenir, pas la nostalgie !) de quelques chansons phares des révolutions, de quelques autres moins connues et d’hymnes évocateurs que j’actualise.
Puis je convoque les mânes de glorieux aînés révoltés (Jacques Brel, Max Roach et Abbey Lincoln, Chris Mc Gregor…)
Il ne me reste plus qu’à réunir un orchestre intergénérationnel (avec quelques jeunes musiciens même pas nés en 68 !) pour jouer une musique tantôt grave, tantôt festive, une musique pour des jours meilleurs !

Sylvain Kassap Trio

Emilie Lesbros, Chant
Sylvain Darrifourcq, batterie

Sylvain Kassap Quartet

Hélène LABARRIERE, contrebasse
Edward PERRAUD, batterie/percussions
Didier PETIT, violoncelle

Pureté mélodique, travail sur le son et énergie héritée des fulgurances du free, inscrits dans la plus palpitante modernité.

Presse

JPEG - 1 Mo
Presse Nevers 18 nov 2012

Partager

  • Bienvenue sur LMD productions

    LMD Productions organise des concerts et des tournées en France et à l’étranger, dans le domaine du jazz, des musiques improvisées, et des musiques dites "d’ailleurs".

    Au détour de ce site "nomade", peuplé d’artistes aux horizons et aux sensibilités multiples, nous vous invitons à un voyage en terres musicales, pour partager avec nous les émotions qui les et qui nous animent...



   

Contact


Envoyer un message